The Search

DIFFICILE D’IMAGINER CE QU’A PU ÊTRE LE CALVAIRE DE STELLA KNIGHT RUESS et Christopher Ruess, les parents d’Everett. De janvier 1935 à la fin des années 1950, ils n’ont cessé d’écrire des lettres et lancé des appels à toutes les personnes susceptibles, selon eux, de les aider dans leur quête de la vérité. Dans les archives conservées à la Marriott Library de Salt Lake City, on est frappés par la quantité de courriers reçus en réponse à ces missives souvent désespérées : il y en a des centaines, émanant de toutes les sources – porte-paroles de tribus indiennes, shériffs locaux, responsables militaires, employés de bureau de poste… Et même quand ces lettres n’ont aucun motif d’espoir à apporter, il est fréquent d’y trouver un message personnel et chaleureux ajouté à la main.

Plus terribles encore : les fausses bonnes nouvelles et les indices sans fondement, comme ceux émanant d’un certain Neal Johnson, un type sans foi ni loi qui extorqua des sommes d’argent importantes aux parents Ruess contre la promesse d’obtenir des réponses en territoire Navajo. Une escroquerie cynique, qui retarda d’autant plus l’impossible travail de deuil de Stella et Christopher.

Close Menu